Bienvenue chez CENTURY 21 Roth Immobilier, Agence immobilière METZ 57000

LE GRAOULLY - Un Dragon à Metz !

Publiée le 17/06/2020

 

Les touristes et nouveaux arrivants à METZ sont toujours étonnés de constater que la richesse architecturale et culturelle de la ville est très importante.

On déambule ici et là dans les ruelles de METZ avec un sentiment que nous sommes plongé dans un autre temps. Puis, en remontant à la rue Taison en faisant du lèche-vitrine, notre regard est inévitablement attiré par une étrange chimère qui « survole » fièrement le croisement en Fournirue. Vous pensez peut-être rêver mais c’est bel et bien un reptile légendaire cracheur de feu qui vous surveille : Ce dragon porte le nom de GRAOULLY !

 

Tout commença au 3ème siècle. L’empire Romain est tout puissant et Rome est convertie au christianisme. Alors que le premier Pape Saint Pierre envoie ses évêques en mission afin de construire des églises au travers de l’Europe, c’est Saint Clément – évêque de Rome également – qui aura la tache de renverser les croyances païennes sur le sol Messin et de faire construire une église.

Sur le chemin, la rumeur raconte qu’un Dragon féroce terrorise les habitants de Metz, allant jusqu’à faire des victimes. A mesure qu’il se rapproche de Metz, les différentes personnes qu’ils croisent confirment la rumeur et lui déconseillent d’entrer dans la ville.

Habité par la toute puissante foi en Dieu, il entre sereinement dans cette ville où règne la peur qui porte le nom de GRAOULLY. Il rencontre les habitants qui lui expliquent que la nuit venue, il vaut mieux rester chez soi et s’il est obligatoire de traverser la ville, la discrétion est de mise pour ne pas être emporté par le dragon.

Saint Clément n’avait pas peur de rencontrer cette bête dont il savait que son origine reptilienne ne pouvait être que de l’Enfer. Ce monstre avait élu domicile dans l’amphithéâtre romain où il vivait avec d’innombrables serpents qui défendaient son nid.

L’évêque de Rome remonta une rue en direction du repère de la bête sous les cris et l’hystérie d’une population apeurée qu’il fit taire d’un « TAISONS-NOUS » ferme et fort. Depuis lors, la rue fut baptisée ainsi « rue Taison ». Il arriva au repère du monstre et d’un signe de croix fit partir les serpents sifflants plus que jamais de crainte et de douleur avant de se retrouver face à face avec le GRAOULLY :

Il était grand, des écailles robustes recouvraient son corps et aucun métal aussi dur soit-il ne pouvait le transpercer : pire encore, 

il les faisait fondre de son souffle d’où jaillissaient les flammes de l’enfer. Face à l’évêque, il n’eut le temps de réagir car celui-ci fit un nouveau signe de croix qui l’immobilisa. Il emporta la bête fermement serrée dans son étole et la jeta dans la Moselle où la noyade sella son destin.

Saint Clément bâtit une chapelle en place de l’amphithéâtre pour affirmer sa domination sur le mal et convertit de nombreux fidèles qui le remerciaient ainsi pour son acte héroïque et salutaire.

On dit aussi que depuis, le GRAOULLY a été enterré sous la cathédrale Saint Etienne de METZ où il serait encore possible de l’entendre tenter de revenir du monde des morts… la preuve la plus évidente de ses tentatives : le vent qui souffle autour de la Cathédrale est un véritable courant d’air… le vent ?  NON ! , il s’agit de sa respiration d’outre-tombe...