On vous raconte les Origines de Noël : Episode 3/3 – CENTURY 21 Roth Immobilier – Agence immobilière à METZ
Bienvenue chez CENTURY 21 Roth Immobilier, Agence immobilière METZ 57000

On vous raconte les Origines de Noël : Episode 3/3

Publiée le 07/12/2020

Vous savez maintenant tout des fêtes de Noël… Tout ? Vraiment ?
Nous avons évoqué les décorations des sympas Celtes et Romains… mais savez-vous pourquoi de nos jours nous mettons des boules de Noël à notre sapin ? pourquoi nous mettons une étoile à sa tête ? On vous dit tout dans cette 3ème et ultime partie.

 

Inutile de préciser que les guirlandes de lumières sont les successeuses des bougies qui étaient utilisées pour illuminer les sapins : ces premières sont bien moins dangereuses que les bougies et permettent des effets très envoutants. Quant à l’étoile de Noël qui orne fièrement la tête de nos sapins, elle est souvent en complément de la crèche de Noël représentant la naissance de Jésus Christ avec sa mère la vierge Marie, Joseph, les animaux de l’étable et la présence des Roi Mages. Mais qui dit « Roi Mages » dit « étoile du Berger » : c’est bien elle qui coiffe notre sapin chaque année.

 

Ce qui va vraiment nous intéresser, ce sont les boules de Noël car elles n’ont pas toujours été faites de plastiques ou d’aluminium :

Il était de coutume dans les temps immémoriaux, de décorer des arbres sacrés qui résistaient au froid de l’hiver à la venue du solstice de cette saison. Les Celtes avaient choisi l’Epicéa qui ne perd pas son manteau d’épines et qui résiste donc au froid de la saison sombre. Ils ornaient ces sapins de pommes et de fruits de saison et témoignaient de leur dévotion au Dieu Soleil afin qu’il revienne plus fort que jamais après le 25 décembre, date choisie à l’époque pour le solstice d’hiver.

Beaucoup de cultures s’adonnaient au même rituel, l’astre solaire étant le seul en qui ils avaient confiance car c’est lui qui fait fondre les neiges et les glaces, qui fleurit les plantes et réchauffe tous les êtres vivants – les aidant ainsi à vivre et procréer.

Au cours des siècles passés, on commença à utiliser d’autres ornements rudimentaires comme des petits objet en osier ou des fleurs séchées, mais toujours accompagnés de pommes, rare fruit poussant en cette saison froide.

Il faudra attendre l’année 1847 pour voir les premières boules de Noël en verre Mercure, procédé mélangeant le verre et le mercure pour en donner un aspect très brillant. Chaque boule pouvait être recouverte à l’intérieur de nitrate d’argent et de mercure pour les rendre flamboyantes. Mais où cette fabrication a été inventée ?

Les uns diront que tout à réellement commencé en 1958 dans un village de Moselle, à Goetzenbruck par un artisan souffleur qui inventa un procédé pour la création de boules noël. Pourquoi en 1958 ? c’est suite à une sècheresse importante qui empêchera les fruits de pousser que cet artisan a fait parler de lui :  puisqu’il n’y avait pas de fruits, il proposa son idée qui remporta un franc succès.

Les autres parleront bel et bien de l’année 1847 et c’est bien 11 ans plus tôt que la boule de Noël en verre mercure fut inventé par un artisan souffleur de verre Allemand, de la ville de Lauscha dans le Land de Thuringe. Lui aussi avait déjà emporté un franc succès et les demandes augmentèrent d’année en année, si bien qu’il se perfectionna et proposa de véritables œuvres d’art aussi raffinées que des joyaux.

De nos jours, l’art du souffleur de verre a donné naissance à un centre international d’art verrier à Meisenthal, commune voisine de Goetzenbruck (c’est cependant la même maison que la fabrique de ce dernier village). Chaque année, ce centre fabrique un nouveau model de boule de Noël en verre, toujours différent de l’année précédente et toujours du plus bel effet (renseignements et catalogue : CIAV MEISENTHAL).

 

CENTURY 21 – Racontons-nous, Rêvons bienS !

 

Images libres de droits provenant de pixabay.com