Bienvenue chez CENTURY 21 Roth Immobilier, Agence immobilière METZ 57000

Parlons des Masques pour Tous

Publiée le 23/07/2020

Plus qu’un masque : une aventure humaine

Depuis le 20 juillet 2020, les pouvoirs publics en association avec les autorités sanitaires de notre pays, ont décidé de rendre obligatoire le port du masque. Une part de nos concitoyens saluent cette décision pendant que d’autres pensent que c’est une atteinte aux libertés individuelles. A ce sujet, le but de cet article n’est pas de polémiquer sur ces avis car il est indéniable que nous devons respecter cette obligation qui s’appliquent dans les lieux publics fermés, les lieux accueillant du publics et les lieux à l’espace restreint. Ce que nous vous proposons aujourd’hui, est de nous focaliser sur le positif et l’élan qui s’est imposé de lui-même au sein d’associations, d’entreprises et même individuellement.

 

Un atelier de fabrication de masques à la maison : à vos tissus !

Suite à la phase de pénurie de masques en notre hexagone, il a bien fallu trouver des solutions pour pouvoir toutes et tous nous protéger au minimum avec le port d’un masque. Nous avons tous rencontré des couturiers en herbe, vu des tutoriels de couture sur le web et même des prospectus expliquant comment faire.

Nous avons rencontré une de ces couturières qui n’est autre qu’une de nos collaboratrices qui s’adonne à la couture depuis toujours et n’hésite pas à confectionner de jolis masques esthétiques à qui lui demandera :

« Mon entourage amical et familial me demande souvent de confectionner des masques » nous dit-elle avec le sourire. Nous lui demandons alors de nous en dire un peu plus sur le coût et le temps à investir pour la création d’un masque : « ça ne coûte rien car je demande en retour que l’on me confie de vieux vêtements afin de les découper et d’en faire des masques. »

Elle nous confie s’amuser tout en rendant service « le plus long finalement est de créer les lanières au crochet lorsque je n’ai plus d’élastiques ». Ses masques font le bonheur de membres de notre équipe, sont lavables à 60°C et, si le tissu est trop fragile pour cette température, notre styliste préférée va jusqu’à créer une poche dans laquelle on peut glisser un filtre qui protègera encore plus.

Bien entendu, le lavage à 60°C est indispensable (environ 10 à 30 lavages selon la qualité du tissu), alors pour ne pas abimer les tissus les plus fragiles (même s’il est vivement recommandé d’utiliser du coton), il est recommandé de le faire tremper dans de l’eau chaude et savonneuse – et de les laisser reposer 20 minutes en ayant veillé à nettoyer chaque petit recoin. Pour le repasser, ne pas excéder une température de 120°C.

 

Une grande marque de vêtements Bretonne au service de la santé

ARMOR-LUX : vous connaissez ? Cette marque Bretonne célèbre pour ses marinières et ses vêtements de navigation… et bien elle aussi s’est mis au pas ! En toute simplicité, retrouvez sur leur site web, la vente de quelques modèles de masques à qualifier de « sobres », allant de 5€ l’unité à 30€ les 10. Ce fabriquant recommande un maximum de 10 lavages à 60°C (recommandation basée sur les consignes de l’AFNOR), et là encore, de ne pas les repasser à plus de 120°C au risque d’endommager le tissu et d’amoindrir son pouvoir de protection.

Pour commander : c'est ici

 

Le masque pour sourds et malentends : quand lire sur les lèvres devient impossible

Selon un article de PEPS NEWS, une jeune toulousaine intelligente a trouvé LA parade pour aider les personnes qui n’entendent pas et qui lisent sur les lèvres :

un masque mi-tissu mi-plastique transparent !

Son ingénieuse idée baptisée « masque inclusif » vous permet d’être protégé tout en laissant vos lèvres visibles : ce masque s’adresse bien entendu à toute personne en contact avec d’autres personnes sourdes et malentendantes. Grace à son invention, Anissa âgée de 31 ans, a reçu des demandes qui lui ont permis de créer sa propre entreprise. Retrouvez-la sur Masqueinclusif.com.

 

Souriez : vous êtes masqué !

Le masque tout publique est indispensable mais, au-delà de ne pouvoir lire sur les lèvres, les expressions de visage sont difficilement perceptibles. Ainsi, le sourire ne se voit que trop peu grâce à la malice de nos yeux. En outre, pour beaucoup, et notamment pour les enfants, le masque impressionne… ce constat a fait germer une idée sympathique dans la tête de 2 jeunes entrepreneurs Belges : et si on imprimait le sourire des porteurs de masques sur leurs masques ?

Ces entrepreneurs sont à l’origine de la création des cheeesebox : ce sont littéralement des boites apparentées à des photomatons mais que l’on peut adapter à beaucoup de supports. C’est ainsi qu’il est possible d’en trouver dans des magasins pour des campagnes publicitaires, dans des entreprises, à l’arrière d’un fourgon hippie etc. Véritable expérience ludique et amusante, ces machines vous permettent de prendre des photos décalées, drôles, uniques et de les imprimer ou les recevoir par mail.

Puisque ces machines remportent un franc succès populaire, ils ont décidé de l’adapter pour proposer un tout nouveau service :  prendre en photo le bas de votre visage qui est caché par un masque et de l’imprimer sur un masque tout beau, tout neuf ! En prime, imprimer votre sourire augmente votre capital sympathie.

D’un point de vue conception, ces masques sont fabriqués avec un tissu 100% coton, en double épaisseur abritant un filtre (tiens, tiens… comme le suggère notre collègue – pas bête !), sont lavables 10 fois en machine et sont élaborés pour ne pas gêner vos oreilles.

 

Son prix est à la hauteur de l’effet que vous ferez : 19,99€ l’unité. Peut-être vaut-il le coup pour des soirées ou évènements ponctuels.

Pour vous faire plaisir, cliquez ici : LE SMILING MASK

 

La compagnie créole : « on sort masqué »

Nous avons tous en tête le « Décalécatan, décalécatan, ohé, ohé ! ». Ça nous donne toujours le sourire car, malgré les décennies, le tube « au bal masqué » n’est toujours pas tombé en désuétude et la Compagnie Créole le prouve :

En regardant la vidéo les mettant en scène poussant la chansonnette de ce hit revisité, on a envie de taper du pied et de remuer les épaules au son de « on sort, on sort masqué ohé, ohé ! ».

Un petit coup de d’œil via ce lien vous fera du bien au moral : SORTONS MASQUÉS

 

CENTURY 21 - Parlons de VouS, Parlons BienS

METZ - ROTH IMMOBILIER - CENTURY 21 - MASQUES - LOUER - VENDRE - GÉRER

Notre actualité