Bienvenue chez CENTURY 21 Roth Immobilier, Agence immobilière METZ 57000

La beauté cachée du confinement

Publiée le 24/03/2020

 

Nous sommes sollicités au quotidien par la publicité, par des bousculades dans la rue, par les klaxons des conducteurs stressés, par le travail ; notre concentration doit être supérieure à celle de nos concurrents et notre métier va tenir une grande place dans nos pensées car nous sommes à l’affut de ce qui est bon pour notre carrière professionnelle, même lorsqu’on est chez soi devant son assiette avec son entourage ou même seul. Mais maintenant que le confinement est décrété, qu’il est vital pour notre société, nous avons tous été contraints de descendre de notre TGV pour revenir à l’essentiel.

  • La question qu’il faut se poser est la suivante : est-ce vraiment une contrainte ? Nous vous proposons aujourd’hui, en toute humilité, une réflexion sur tout le bien et la beauté cachée de ce confinement.

Vous êtes probablement chez vous devant votre ordinateur ou avec votre smartphone en main. Le soleil est radieux, ce qui est rageant pour quelqu’un comme vous qui veut sortir profiter de cette lumière pour aller faire un jogging, pour s’installer en terrasse avec des amis ou pour flâner dans les rues du centre-ville car « j’ai besoin d’une nouvelle paire de chaussures ». Mais là, c’est impossible de le faire alors les autorités publiques en prennent plein leur grade : il faut bien se soulager sur quelqu’un ou quelque chose car après tout, « si je suis bloqué chez moi c’est bien à cause de quelqu’un ».

Prenons cette situation sous un autre angle : et si vous étiez contrariés car vous ne savez pas le bonheur que ce confinement peut finalement vous apporter ? Vous courrez toujours partout et là, vous avez enfin du temps pour vous. C’est le moment de se poser sur soi, de faire le point et de se poser les bonnes questions.

 

Je suis seul… alors je vais contacter les gens que j’aime

Au quotidien, nos rythmes nous font passer à coté de l’essentiel comme la communication des sentiments. C’est très attentionné d’envoyer un sms enflammé d’amour et de bons sentiments mais, puisque vous avez le temps, pourquoi ne pas contacter les personnes qui vous manquent ? C’est peut-être le moment e vous réconcilier avec les uns, ou d’écrire aux autres. L’effort d’un appel, de l’écriture d’une lettre ou d’un courriel saura bien plus toucher les destinataires de ces gestes significatifs.

Proposez des rendez-vous virtuels ou par téléphone et profitez de ce moment pour rire, faire rire, échanger et vous resourcer de bonnes pensées.

 

Je suis entouré en mon foyer, c’est le moment de partager

Vous êtes chez vous avec votre moitié, vos enfants peut-être ou bien vos amis ou colocataires. Ce n’est pas simple de se retrouver subitement les uns sur les autres : l’être humain vit en groupe et en société mais cela ne l’empêche de se dissocier du groupe pour lui-même. Alors voilà : proposez à votre entourage des moments de complicité à discuter de tout et de rien, à trier ensemble vos affaires, à faire du ménage par exemple (le ménage peut être une grande source de rire et de joie), regardez ensemble des films drôles… partagez votre façon de voir et vivre ce confinement et dites-vous en face que vous vous aimez : on ne le dit jamais assez.

Une fois ces échanges réalisés, libre à vous de vous isoler avec un bon livre pour vous évader, avec un sudoku pourquoi pas… ou même avec un bon album de votre chanteur favori : là, ça sera un moment pour vous, rien que pour vous ! Vous êtes important pour vous-même et on a tendance à oublier que nous sommes aussi un individu avant d’être membre d’un tout.

 

Je me sens inutiles et j’aimerais tellement agir

Vous souhaitez vous investir et faire en sorte que ce confinement soit synonyme d’action pour vous ? Alors appelez votre Mairie pour le proposer votre aide, peut-être aurez-vous la possibilité d’aider des personnes qui livrent des plats ou des courses à ceux qui ne peuvent pas se déplacer. Sonnez chez vos voisins quand vous irez faire vos courses et demandez-leur s’ils ont besoin de quelque chose.

Sur Facebook, il vous sera possible aussi de communiquer avec des personnes qui ont simplement besoin d’attention, ou qui font partie d’une association qui a besoin de votre aide… renseignez-vous, appelez, écrivez… votre proposition trouvera satisfaction.

Vous aimez préparer des pâtisseries ou des petits plats ? faites-en un peu plus et partagez avec qui voudra autour de vous ou chez vos voisins.

 

Je vis avec une personne qui est dans le corps médical : je veux la soulager

La situation actuelle est une grande source d’inquiétude et de stresse pour tous et plus particulièrement pour les soignants qui sont trop souvent oubliés. Vous vivez avec l’une ou l’un d’entre eux : préparer lui des plats à réchauffer, laisser sur la table de la cuisine de quoi se préparer un petit déjeuner, mettez un peu de parfum doux dans sa chambre… préparer lui un bain chaud pour son arrivé... tout est possible et tout ce qui lui fera du bien vous fera également du bien de le faire pour lui ou elle : se tourner vers les autres fait du bien à l’estime de soi.

 

Je m’intéresse au positif : la toile en regorge !

Nous en parlions dans notre dernier article, il existe des moyens alternativement positifs de s’informer. Beaucoup de sites web vous permettent de voir l’élan solidaire qui est né de cette crise sanitaire. D’ailleurs, en lisant les paragraphes précédents et en regardant sur le web ce qui se passe dans le monde mais aussi en France, on remarque que d’innombrables personnes s’organisent pour s’entre-aider, pour aider leur prochain… et autour de ça, comme si la Nature comprenait ce qui se tramait de beau et de puissant, les animaux réapparaissent dans les fleuves, les canaux des cités ; à en croire les experts en la matière, les oiseaux reviennent plus nombreux, les polinisateurs semblent s’épanouir.

Petite idée n°1 :

mettez sur le bord d’une fenêtre, une petite coupole avec un fond d’eau et du sucre – vous ferez le bonheur des petites bébêtes volantes qui sont de plus en plus rares !

Petite idée n°2 :

utilisez une soucoupe de pot de fleurs et mettez-y de l’eau également – placez le tout sur votre balcon ou dans un arbre de votre jardin : les oiseaux pourront s’y abreuver.

Petite idée n°3 :

vous avez une buche de bois ? une perceuse ? percez des trous de différents diamètres, positionnez cette buche debout et dehors : vous verrez que très vite des polinisateurs solitaires viendront y élire domicile. Vous constaterez aussi que certains trous se boucheront : laissez faire la nature et observez la – c’est fascinant !

 

En définitif, nos activités de shopping, de consommation, de travail et autres peuvent apporter une certaine satisfaction ; mais quoi de plus satisfaisant pour soi-même que de laisser l’altruisme guider nos actions ? c’est ça la beauté de ce confinement : revenir à l’essentiel, aux gens essentiels pour nous, aux choses essentiels, aux mots essentiels à se dire et partager, aux moments essentiels… et gardons tout cela pour en faire un quotidien qui restera même après le confinement : après tout, ça nous aura fait tellement de bien alors n’attendons pas la prochaine crise pour recommencer !

 

Century 21 – Pensons à nous, Vivons Bien !

 

Notre actualité