Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Roth Immobilier, Agence immobilière METZ 57000

Le crédit immobilier : petit rappel

Publiée le 10/10/2018

Le prêt immobilier

 

L’achat d’un bien immobilier représente une transaction de sommes d’argent non négligeables. La majeure partie des acquéreurs en devenir ne possèdent pas la somme couvrant la totalité du prix d’achat d’un bien. C’est alors qu’un organisme financier entre dans le processus afin de vous prêter la somme d’argent nécessaire. Et si on en discutait ?

-          Les influences sur le taux d’un prêt

Il n’est pas rare d’entendre des publicités nous vendant des crédits a des taux différents. Vous vous demandez certainement comment les organismes financiers calculent ces taux : cela tient aux taux d’endettement des prêts accordés à notre pays. En effet, afin de préserver un système monétaire concurrentiel et de maintenir une dynamique, chaque pays emprunte à une banque centrale. Ces emprunts sont contractés sur une durée de 5 à 50 ans et sont aussi soumis à des taux : on les appels OAT ou Obligations Assimilables du Trésor.

Les organismes financiers sont donc tenus de respecter un ratio en rapport à ces derniers taux pour fixer leurs propres taux sur un crédit : ils sont en général équivalents.

Il faut bien entendu ajouter à ce ratio, la part d’intérêts suffisants pour assurer les dépenses liées à ces organismes financiers mais aussi la part des bénéfices.

 

-          Contracter un emprunt : les conditions

Avant tout, il est important de montrer patte blanche afin que la banque ou l’organisme financier qui vous recevra puisse savoir à qui ils ont affaires :

Préparez donc votre dossier en justifiant de vos ressources, de vos contrats de travail, de l’état de vos finances et ce qui intéresse aussi beaucoup : avez-vous un apport ?

L’apport est très apprécié, surtout s’il correspond au minimum à 10% de la somme que vous souhaitez emprunter : c’est une façon de prouver que vous êtes capable de gérer votre argent, d’en faire des économies et que vous avez murement réfléchi votre projet.

Votre taux d’endettement est aussi une donnée importante : s’il dépasse les 33%, cela devient compliquer de défendre vos intérêts. En effet, ce taux prend en compte les crédits en cours ; le reste de vos ressources est considéré comme « reste à vivre » et doit impérativement vous permettre de régler vos assurances et autres dépenses mensuelles.

Les banques et autres organismes financiers sont très curieux car ils cherchent à évaluer les risques liés au prêt.

 

-          L’assurance emprunteur

Exigée par tout organisme financier offrant des crédits, elle assure un remboursement des mensualités en cas de coups durs tels qu’une hospitalisation prolongée, un décès ou une invalidité.

De votre côté, elle protège aussi votre famille car si vous perdez votre emploi, l’assurance prend le relai partiellement ou complètement et temporairement, pour vous laisser le temps de vous retourner sans confiscation de votre bien.

  • Nous reviendrons en détails sur l’assurance emprunteur dans un prochain article.

 

-          Les taux actuels

Notre partenaire ACE Crédit, courtier en prêt immobilier, nous indique les derniers indicateurs des meilleurs conditions négociées (hors assurance) au 28/05/2018 :


 

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations et faire une simulation : https://www.acecredit.fr/metz/

 

 

 

 

-          Vous avez vos offres de prêts, vous avez signé : et maintenant ?

D’un point de vue réglementaire, la loi vous donne le droit à un délai de rétractation de 10 jours. Ainsi, il vous est possible de renoncer à un emprunt.

Une fois ce délai purgé, l’attente finale est la signature de l’acte authentique et, dans un délai raisonnable arrivant à terme avant cette signature, votre organisme financier doit s’assurer avec vous du déblocage des fonds nécessaires à la conclusion de votre achat.

 

Notre actualité